Parking à l’aéroport Genève : où se garer sans se ruiner ?

Deuxième plus grande ville de Suisse, la cité de Genève est en perpétuel mouvement. Entre le mur des réformateurs, la cathédrale Saint-Pierre et la place du Bourg-de-Four, il est difficile de s’ennuyer dans la cité de Calvin. Forcément, les touristes accourent de tous les horizons.

En 2019, l’aéroport de Genève a vu passer pas moins de 17,9 millions de personnes. Avec un tel trafic, est-ce vraiment surprenant que la question du parking aéroport Genève se pose. Sur le point d’embarquer sur un long vol, la dernière des choses dont vous avez envie, c’est de ne pas trouver d’espace approprié pour garer votre voiture.

Heureusement, après avoir lu cet article, ce dilemme ne se posera plus.

Se garer sur le parking aéroport Genève à proprement parler

Sans l’ombre d’un doute, il s’agit de la solution la plus rapide. Vous entrez dans l’enceinte de l’espace aéroportuaire, garez votre voiture et la récupérerez au moment de rentrer chez vous.

Aménagé, propre, sécurisé, le parking aéroport Genève a de quoi séduire. Attention cependant… En dépit de cette image flatteuse, cette alternative n’est pas exempte de défauts. Se garer sur le parking aéroport Genève est extrêmement onéreux.

En moyenne, il faut compter entre 31 et 36 € par jour pour y stationner son véhicule. Même en profitant des réductions s’étalant sur la durée, il vous faudra débourser entre 106 et 164 € par semaine de stationnement.

Mine de rien, la note du parking aéroport Genève se révèle être salée. Débourser presque 200 € en place de parking n’est pas à la portée de tout le monde. Si vous ne disposez pas d’un tel budget, la solution qui suit sera probablement plus adaptée.

Trouver une place de parking à côté de l’aéroport de Genève

Vous serez surpris de constater à quel point les prix peuvent chuter une fois l’enceinte de l’aéroport de Genève franchie.

Par souci d’économie, beaucoup d’automobilistes choisissent de garer leurs véhicules en voirie, à juste quelques mètres de l’aéroport. Certes, vous devrez marcher un peu mais financièrement, le jeu en vaut la chandelle.

Autour de l’aéroport de Genève, les zones de stationnement sont systématiquement scindées en deux catégories :

    • la zone bleue, gratuite mais accessible uniquement sous certaines heures ;
    • la zone blanche au sein de laquelle vous ne paierez pas un centime.

Si vous trouvez un parking aéroport Genève qui se trouve dans la zone bleue, sachez que vous pourrez y stationner gratuitement uniquement de lundi à samedi, et ce, de 9 h à 12 h et de 14 h à 19 h. Si vous ne respectez pas ces horaires, vous serez assujetti à une amende de 17 €.

En zone blanche, le stationnement est gratuit à condition qu’il n’excède pas 7 jours. Au-delà, vous devrez vous acquitter d’une amende de 35 €.

Victimes de leurs succès, ces places de stationnement sont rarement disponibles. Ne soyez pas étonné de tourner en rond pendant des heures à la recherche d’une place libre. Fort heureusement, il reste une dernière alternative : la location de parkings.

Louer un parking à côté de l’aéroport de Genève

Réticent à plier le genou face aux tarifs exorbitants pratiqués par l’aéroport de Genève ? Dans l’incapacité de trouver une place de parking gratuite dans les environs de l’aéroport ?

Il existe des structures spécialisées dans la location de places de parking aéroport Genève. Idéalement placés à quelques mètres de l’entrée, leurs tarifs sont à leur portée de tous. Peut-être est-ce la solution que vous attendiez avec ferveur… Qu’attendez-vous pour leur donner une chance ?