Principes de fonctionnement des voitures hybrides

Bien qu’elles ne soient pas actuellement les plus répandues sur les routes, les voitures hybrides se généralisent progressivement. Ces véhicules présentent de nombreux avantages par rapport aux véhicules conventionnels, sans en négliger pour autant les inconvénients. L’hybride peut fonctionner avec des carburants fossiles, mais avec une consommation bien inférieure à celle d’un modèle classique équivalent. En effet, une auto hybride récupère l’énergie que d’autres modèles gaspillent dans la mesure où ils sont mieux conçus en matière d’efficacité.

Principes de fonctionnement des voitures hybrides

Une voiture hybride comporte deux moteurs, un moteur thermique en plus d’un électrique alimenté par des batteries. Les autos hybrides sont devenues une réalité depuis quelques années et sont de plus en plus populaires en raison de la crise, de la hausse des prix des carburants, de la technologie moins chère et de la prise de conscience des enjeux environnementaux. Même si on est souvent mal informé sur ce type de voiture, la plupart des préjugés à leur sujet disparaissent lorsqu’on en conduit une. La voiture hybride est en effet une solution raisonnable pour l’avenir immédiat.

Le moteur électrique fonctionne en priorité dans la plupart des modèles, tant qu’il est alimenté et permet à la voiture hybride d’être moins polluante. En plus d’être propre, le bruit est pratiquement imperceptible. Qu’il soit à l’essence qu’au diesel, le moteur thermique est similaire à celui d’une voiture traditionnelle, mais bien moins puissante, dans la mesure où il est essentiellement utilisé lorsque le moteur électrique n’a pas assez d’énergie pour propulser le véhicule.

Les batteries de la voiture hybride se trouvent généralement à l’arrière et leur rôle est d’alimenter le moteur électrique. Elles sont généralement au nickel-métal hydraté (NiMh), au nickel-cadmium (NiCd) ou au lithium ion et requièrent un système de refroidissement. Bien que dans certains modèles, les batteries peuvent être rechargées par une source extérieure, il est plus courant qu’elles soient rechargées quand la voiture roule. Lorsque le moteur fournit plus de puissance que ce dont la voiture a besoin, les batteries emmagasinent le surplus d’énergie.

Les Classifications des moteurs hybrides

Selon leur principe de fonctionnement, les voitures hybrides peuvent être classées en plusieurs types :

  1. L’hybride série : dans ce type de voiture, le moteur à combustion interne aussi appelé moteur thermique, n’a pas de liaison mécanique avec les roues, il est uniquement utilisé pour produire de l’électricité. Ce moteur tourne à un régime optimal et recharge les batteries de la voiture. Quand ces dernières sont bien rechargées le moteur s’arrête et la propulsion est toujours assurée par le moteur électrique.
  2. L’hybride parallèle : dans cette classe aussi appelée Semi-hybride, les moteurs deux thermique et électrique sont utilisés pour alimenter la transmission en même temps. C’est une solution relativement simple, mais elle est souvent considérée comme la moins efficace.
  3. L’hybride combiné : c’est comme une auto hybride série, mais ses moteurs sont mécaniquement reliés aux roues. C’est une solution très efficace, mais beaucoup plus complexe sur le plan mécanique et électronique. Lorsqu’un hybride combiné roule à basse vitesse, il ne peut utiliser que le moteur électrique. Lorsqu’elle roule à des vitesses supérieures à 50 km/h, cette voiture hybride peut utiliser son moteur thermique comme source d’énergie et utiliser le moteur électrique pour fournir plus de puissance si nécessaire.
  4. L’hybride rechargeable : ce type de voiture hybride est également connu sous l’abréviation PHEV (Plug-in Hybrid Electric Vehicle), les voitures de cette classe fonctionnent avec des batteries rechargeables pour des portées de 50 à plus 300 kilomètres bien que cela dépende du modèle de la voiture. Les batteries sont rechargeables par le biais d’une source d’énergie électrique extérieure.

L’hybride EREV : ce type de voitures est considéré comme des électriques, car elles n’ont pas besoin d’un moteur thermique pour fonctionner et elles peuvent être 100 % efficaces. Lorsque les batteries sont épuisées, le moteur thermique est utilisé pour produire de l’électricité de manière durable et à une vitesse constante.