La Carpaccio : entre cuisine et peinture

La Carpaccio est une méthode de cuisine mondialement connue des amateurs de viande crue. En effet, celle-ci désigne des morceaux de viande ou de légumes finement coupés qui seront ensuite assaisonnés avant d’être servis. La Carpaccio puise ses origines en Italie. Toutefois, elle est loin d’être un plat traditionnel qui aurait été inventé par un quelconque paysan. Non, l’histoire derrière la Carpaccio est bien plus originale et implique 3 personnages qui, à priori, ne sont liés en aucune façon. Les portes de restaurants italiens à Nice sont également ouvertes aux personnes désireuses de savourer ce plat atypique, que ce soit sur place ou à emporter.

Quelles sont les origines de la Carpaccio ?

La Carpaccio est née il y a seulement quelques années, soit en 1950. Les faits se passent à Venise. À l’époque, le chef Giuseppe Cipriani tenait le célèbre Harry’s Bar. L’endroit était effectivement très réputé pour accueillir des personnages emblématiques comme Ernest Hemingway et Georges Braque.

Un jour, la comtesse Amalia Nani Mocenigo choisit le bar pour prendre son déjeuner. Jusque-là, rien d’anormal, sauf que la notable avait un régime très particulier. À cause de ses problèmes d’estomac, cette dernière ne pouvait pas consommer certains aliments cuits, notamment la viande. Or, le Harry’s Bar proposait principalement de la viande grillée. Pris au dépourvu, le chef prit son courage à deux mains et retourna en cuisine. Il se saisit alors d’un morceau de viande de bœuf qu’il coupa finement avant d’assaisonner le tout avec du parmesan et de le servir à la comtesse.

À la fin de son repas, Amalia Nani Mocenigo fit appeler le chef. Celui-ci revint donc en salle un peu méfiant. Il faut savoir que ce genre de personnage important pouvait ruiner la réputation de son établissement. Pourtant, à sa grande surprise, la comtesse le félicita et lui demanda même le nom de son plat afin qu’elle puisse en recommander. Le plat devint ainsi un classique proposé aujourd’hui par les restaurants italiens à Nice et dans le monde entier.

D’où vient le nom Carpaccio ?

Contrairement à la plupart des plats italiens, le nom « Carpaccio » ne provient pas d’un dialecte quelconque. Ce n’est autre que le nom de famille d’un artiste-peintre du XVe siècle : Vittore Carpaccio. Ce dernier était reconnu pour ses œuvres représentant des paysages urbains qu’on appelle des « vedute » et pour sa passion pour la couleur rouge. Cette teinte était très présente sur tous ses tableaux et prenait souvent le dessus sur les autres couleurs comme c’est le cas dans celui de « la prédication de Saint-Étienne à Jérusalem » qui est désormais exposé au Musée du Louvre.

Dans un élan de spontanéité et en se référant au rouge de Vittore Carpaccio, le chef Guiseppe Cipriani déclare donc à la comtesse que son plat se prénomme « Carpaccio ». La recette gardera d’ailleurs son nom au fil des années et connaîtra de nombreuses variantes dans les restaurants italiens. Si la Carpaccio était généralement cuisinée avec de la viande de bœuf, le procédé est dorénavant réalisé avec toute sorte de mets, notamment le poisson. En tant que fervent défenseur de la cuisine traditionnelle italienne, le restaurant italien à Nice Davisto prépare la Carpaccio avec sa recette originale, à déguster une fois récupéré en click and collect.

Comment manger une Carpaccio ?

La Carpaccio se déguste généralement en guise d’entrée accompagnée d’un bon vin rouge pour rehausser son goût. Il peut également être servi en plat principal, mais uniquement en assez grande quantité. Dans un restaurant italien à Nice, que vous pourrez apprécier la Carpaccio en Click and collect ou à emporter.