La maroquinerie made in France a-t-elle un futur ?

La France se classe au quatrième rang des principaux exportateurs de cuir et d’articles en cuir. La France et l’Italie représentent ensemble la moitié des exportations européennes de cuir. Les exportations européennes totales de cuir couvraient à leur tour un tiers du marché mondial, la France occupe la troisième place, avec 10 % du total. Ce classement est dû principalement à la forte demande de sacs à main de luxe français.

Le CNC (Conseil national du cuir) a expliqué qu’en France, il y a environ 9 400 entreprises liées à la chaîne d’approvisionnement du cuir. Ensemble, ils fabriquent des produits d’une valeur de 25 milliards d’euros et emploient 130 000 artisans maroquiniers. Selon un rapport du Conseil national du cuir (CNC), l’ensemble du secteur de la maroquinerie a généré un chiffre d’affaires de 3,236 milliards d’euros en France en 2017, pour un secteur qui comprend 448 entreprises et emploie près de 21 000 personnes en France.

Selon Mazars, le “Made in France” serait particulièrement recherché sur un marché mondial de la maroquinerie de luxe, en hausse de 70 % entre 2003 et 2012. Le marché de la maroquinerie de luxe est toujours dominé par les grandes marques de luxe, ce qui laisse peu de place aux nouveaux arrivants. Les nombreuses acquisitions reflètent la concentration croissante du marché.

Les marques de maroquinerie en France :

Voici quelques marques françaises qui sont spécialisées dans la Maroquinerie artisanale et industrielle :

  • Hermès ;
  • BRANDCO ;
  • Archipel ;
  • BILUM ;
  • Bleu de Chauffe ;
  • Captain Néo ;
  • CARDIEM ;
  • Le cuir est dans le pré ;
  • Mais d’œuvre ;
  • OFYL ;
  • Philippe Serre Maroquinerie ;
  • Valet de Pique.

Des opportunités ont été identifiées dans les styles de sacs et portefeuilles décontractés pour les jeunes et les étudiants. Les produits qui combinent des styles pratiques et élégants sont populaires. La demande de revêtements pour les produits technologiques personnels et qui nécessitent le savoir faire de l’artisan maroquinier est en augmentation.

Hermès :

La marque de luxe française Hermès, a annoncé qu’elle ouvrira une nouvelle usine dans la zone industrielle de Tournes en 2022. L’annonce confirme la consolidation de la marque de luxe dans la région du Grand-Est de la France, une région qui comptera deux usines et 500 artisans. Il s’agit de la sixième usine de la société, qui possède déjà des unités à Paris-Val-de-Seine, en Normandie, en Franche-Comté, dans le Sud-Ouest et en Savoie-Dauphiné.

En près de dix ans, Hermès a ouvert neuf ateliers de maroquinerie en France, et a embauché près de 2100 artisans, et donc 3 400 le nombre total d’artisans du cuir. Ils ouvriront bientôt les unités de Guyenne en Gironde (2020), de Montereau en Seine-et-Marne (2021) et de Louviers dans l’Eure (2021).