5 signes que vous êtes hypersensible

Vos proches vous ont indiqué bien trop souvent que vous étiez trop émotif, que vous faisiez trop attention aux détails ou encore, que vous vous impliquiez trop. « Toujours trop » vous caractérise et vous vous demandez si vous aussi, faites parties de ce pourcentage de population dit hypersensible.

Voici 5 signes qui prouvent que vous êtes un hypersensible

  1. Une connexion extrême aux émotions : les personnes dites hypersensibles sont souvent confrontées à une mauvaise gestion des émotions et pour cause. Les ultra-sensibles, comme l’appellation l’indique, sont très sensibles aux émotions. Une émotion de tristesse ne va pas être perçue de la même façon et peut parfois être ressentie en puissance et peut même mettre plusieurs jours à disparaître.

De plus, le fait d’être doté d’une grande sensibilité ne se résume pas seulement à sa propre personne, mais aussi aux autres. Le sentiment d’empathie fait partie intégrante de votre personnalité, vous ne pouvez vous empêcher de ressentir les émotions des autres et de se mettre à leur place.

Attention, la tristesse n’est évidemment pas la seule émotion exacerbée des hypersensibles, un sentiment de joie peut également être à l’origine d’un surplus d’émotion parfois difficile à maîtriser.

  1. Un besoin d’isolement : en effet, ressentir les émotions fortes n’est pas la seule particularité des personnes hypersensibles ou surdouées, puisque celles-ci engendre également un besoin d’isolement plus puissant. Ce peut être très éprouvant au quotidien de devoir gérer ces émotions, comme un sentiment très lourd. Il devient nécessaire pour un hypersensible de se recharger et pour cela, il ressent régulièrement le besoin de se retrouver seul. La solitude est comme un apaisement pour lui et un recentrage presque vital.
  2. Une grande susceptibilité : les conflits et les critiques sont difficilement bien accueillis par les ultra-sensibles. Ceux-ci font preuve d’une grande susceptibilité face aux reproches, car le sentiment de ne pas plaire ou de décevoir est compliqué à gérer pour un HPI qui se retrouve très vite déstabilisé.
  3. Une grande anxiété : le stress et l’anxiété sont vécus de manière très forte. À tel point, que parfois, elles peuvent être incontrôlables. Gérer ses émotions correctement est un vrai parcours de combattant pour un hypersensible, ce qui mène de plus en plus vers la solution d’accompagnement par un coach pour hypersensible.
  4. Sens hyper développé : comme tout ce qui est ressenti l’est avec une grande intensité, il va de soi que les odeurs, les bruits, les mouvements soient perçus plus fort chez une personne hypersensible. De même que les émotions ressenties, les sens relèvent des détails parfois très subtils.

L’hypersensibilité est aussi caractérisée par différentes particularités plus ou moins développées selon les personnes. Des particularités qui ne présentent pas toujours un désavantage, au contraire, le fait de faire attention aux détails, d’être empathique ou même d’aimer la solitude peut en effet être l’objet d’un choix de vie adéquate et d’un métier épanouissant. Encore faut-il connaître ces possibilités quand on est zèbre et savoir les aborder de manière avantageuse. Pour cela, il est possible de se tourner vers un coach pour hypersensible qui saura vous donner les clés que vous cherchez.

Étiquettes :