Comment débuter une activité de commissaire-priseur ?

Les beaux-arts sont des arts visuels créés à des fins intellectuelles et esthétiques, qui sont généralement jugés pour leur signification, leur attrait, leur valeur et leur beauté. Les beaux-arts comprennent la sculpture, la photographie, la calligraphie, l’architecture, les peintures et les dessins ou les croquis, la gravure, la musique, la poésie, le cinéma, le design, la danse et le théâtre. Débuter une activité de commissaire-priseur peut être une carrière très enrichissante et lucrative. Vous pouvez l’adapter à votre style de vie, vos intérêts et votre mode de vie !

Les attraits du métier du commissaire-priseur

La vente aux enchères de beaux-arts est la vente d’œuvres d’art sont dirigées par des commissaires-priseurs professionnels hautement qualifiés, qui prennent des offres et vendent une variété d’articles lors d’un événement en direct appelé une vente aux enchères. Généralement, un catalogue qui répertorie tous les articles à vendre est disponible pour les participants au début d’une vente. Une vente aux enchères de beaux-arts est l’un des moyens les plus attrayants et les plus mystérieux de collectionner des œuvres d’art pour de nombreuses personnes.

Des enchères secrètes aux chuchotements en coulisses, une vente aux enchères peut être amusante et excitante, et un excellent moyen de collecter des œuvres d’art signées par des artistes très talentueux, y compris Pablo Picasso, dont la peinture “Les Femmes d’Alger” qui s’est vendue à environs 125 millions d’euros en 2015. Il s’agit du prix le plus élevé jamais payé pour une œuvre d’art lors d’une vente aux enchères.

Une activité passionnante dans le domaine des arts !

Les personnes qui souhaitent entrer dans ce domaine et travailler comme commissaire-priseur doivent être à la fois un spécialiste des beaux-arts et un homme d’affaires. Une passion pour les beaux-arts est également requise, car pour valoriser des œuvres d’art, il faut d’abord en connaître la valeur. De nombreux commissaires-priseurs des beaux-arts se spécialisent dans le type d’art qu’ils vendent. Les professionnels peuvent travailler exclusivement avec des peintures de la renaissance ou des œuvres d’art contemporaines. D’autres se spécialisent dans le domaine de la sculpture ou de la photographie.

Quoi qu’il en soit, les commissaires-priseurs sont généralement très bien informés sur les œuvres d’art qu’ils vendent, et peuvent même être des collectionneurs ou des évaluateurs. Les tâches varient, mais peuvent comprendre l’examen d’œuvres d’art pour évaluer leur état, leur qualité, leur âge et leur origine, s’entretenir avec des historiens et des experts, fournir des évaluations d’œuvres d’art, préparer des catalogues pour les participants, garantir l’authenticité des œuvres d’art et des preuves de propriété et conserver des enregistrements de détails de toutes les pièces.

Des couvertures d’assurance conçue pour les commissaires-priseurs

Pendant des années, les marchands d’antiquités et de beaux-arts et les commissaires-priseurs ont bénéficié de couvertures adaptées pour protéger leur inventaire et leur entreprise. Bien qu’il y ait de nombreuses idées fausses sur les garanties d’assurance pour les commissaires-priseurs et les antiquaires. En effet, certains antiquaires et commissaires-priseurs, grands et petits, n’ont souvent pas d’assurance commissaire priseur appropriée, car ils n’ont tout simplement pas accès aux informations pertinentes.

Dans ce contexte, une variété de situations ne doivent pas se produire, telles que ne pas avoir une assurance commissaire-priseur adéquate et espérer simplement que rien ne se passe ; ou souscrire des garanties inadéquates et insuffisantes ; ou encore payer trop cher pour la couverture.

Les assurances habitations pour commerce à elles seules ne fournissent généralement pas la couverture dont vous avez besoin et à laquelle vous devez vous attendre pour votre inventaire en tant que commissaire-priseur. Vous devez donc opter pour des couvertures d’assurance spécialement pour les commissaires-priseurs qui soit en mesure de vous fournir une protection complète.

Qu’est-ce qui est couvert par l’assurance commissaire-priseur ?

  • Les articles détenus en vue de la vente ;
  • L’inventaire des articles stockés dans les locaux ;
  • L’inventaire des articles dans d’autres endroits pour entreposage ou pour exposition ;
  • L’inventaire des articles aux enchères, en réparation ou en transport.

De plus, l’assurance commissaire-priseur vous donne droit à une couverture pour les bris et les dégâts des eaux, qui sont souvent exclus par l’assurance des transporteurs. En plus de la protection de votre inventaire, une bonne assurance peut vous fournir un plan de protection complet pour votre entreprise d’antiquités ou de beaux-arts qui couvre les bâtiments, la responsabilité civile générale, l’indemnisation des accidents du travail et plus encore.